Matériel

Setup actuel : en cours de changement.
– Acquisition d’un dobson 300/1500 qui sera installé sur la G42+.

Dans l’optique d’avoir un setup nomade :
– Acquisition d’une lunette Astro-professional 66/400
– Monture EQ3-2 goto

Setup de 2014-2015 :
La plupart des images exposées sur ce site proviennent de ce setup :
– Vixen R200ss 200/800
– Porte Oculaire Moonlite motorisé
– Correcteur de coma GPU skywatcher
– CCD monochrome Atik 383L+
– Filtres Baader SII, Ha, OIII (7nm), L, R, G, B, C
– Monture Gemini G42+ observatory #429 avec système Pulsar
– Guidage par diviseur optique Starlight Xpress + CCD PL1M
– Acquisition avec MaximDL + phd2
– Traitement Pixinsight

1891325_10205968878278495_2851070458649070208_o (1)

Setup de 2013 :
– Monture ioptron IEQ45
– Newton Orion 200/800
– SBIG 8300
– Filtres Baader Ha, L, R, G, B

Setup de 2011 :
– Monture Skywatcher HEQ5
– Lunette triplet APO William Optic 66/400

Setup de 2010 :
– Monture Skywatcher EQ3-2 motorisé AD
– Newton Skywatcher 150/750
– Canon 450d défiltré

Setup de 2000 :
– Lunette 60/700 hama
– Newton 150/1400 hama

4 thoughts on “Matériel

  1. Bonjour,
    Comment avez-vous réussi à avoir autant de back-focus disponible avec un Newton ?
    De mon côté, j’ai le MPCC Baader qui exige 55mm de distance. Après avoir enlevé le backfocus de l’ATIK383, il ne reste plus grand chose.
    (et la mise au point ne se fait de toutes manière pas très loin du tube, même si le porte oculaire est dit optimisé imagerie)
    J’ai donc pris un tiroir à filtres 15mm et le Diviseur optique TS 9mm. Il me reste 10mm non utilisés.
    Merci et bon ciel
    Florian

    1. Bonjour Florian,
      Pour le backfocus, j’ai tout simplement utilisé un focuser moonlite (pas trop épais comparé à celui d’origine). J’ai ensuite reculé au maximum le miroir primaire dans son barillet. Le tube du focuser (qui rentre dans le newton) était à la limite du bord du miroir primaire (quand on regarde depuis l’ouverture du newton). C’était chaud, mais ça passait. Bon ciel à toi

  2. Bonjour Jonathan, d’abord félicitations pour tes images vraiment impressionnantes. Je suis moi aussi astronome amateur à La Saline, mais j’ai plutôt raccroché les gants et mon matos prend la poussière (Meade 200), en attendant une nouvelle motivation… Je me consacre plutôt aux images d’éruption et de voyages ces temps ci… Mais je me remet avec bonheur aux images de ciel étoilé mais sans instrument. Une question : tes images au 200 sont prises d’où ? Ton matos ne semble guère mobile pour monter au Maîdo ou autres… ? Bonne soirée, Olivier.

    1. Bonjour Olivier,
      Merci pour ton commentaire.
      J’image depuis la possession, pas très loin de la forte pollution lumineuse du port… J’ai revendu mon 200/800, et je suis passé à une triplet 130/910 de chez Teleskop Service. J’en avais un peu marre de la collimation, et la mise au point très difficile à faire à F4 et très changeante avec la température. Du coup je prèfere assurer mes poses quitte à ce que ce soit plus long à imager.
      Ceci dit je montais au maido avec tout ce matos, puis j’ai arrêté car la flemmingite aigue est arrivée. Maintenant le tout est en poste fixe sur ma terrasse, 15mn à tout casser pour lancer les acquisitions.
      Je continuer néanmoins de monter au maido avec mes amis astro, à chaque nouvelle lune…Si tu es curieux tu es le bienvenu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *